Le chalet de Sophie, un balcon sur la vallée

Hospitalité, art de vivre et authenticité, telle est l’âme du « chalet de Sophie » qui allie le charme savoyard à un esprit cosy. Sa décoration est un véritable concentré de l’âme de la Bouitte. Baptisé du nom de la sœur de Maxime Meilleur, d’une superficie de 50 mètres carrés pouvant accueillir deux à quatre personnes, c’est l’une des deux nouvelles suites créées fin 2016 dans un cadre propice à la rêverie et à la détente.

« Nous avons conçu cette chambre dans l’esprit traditionnel d’un chalet de par la charpente, tout en vieux bois récupéré au cœur d’un petit village de la vallée : le Châtelard », souligne Maxime Meilleur.

Une parure de bois

Un chalet qui reflète la Savoie dans les moindres détails de sa conception et qui invite au bien-être dès que l’on a passé le seuil de la porte. « La chambre, la salle de bains aménagées sous les pentes, le vieux plancher au sol, le mur en plâtre bosselé, contribuent à faire de cette suite un petit nid douillet cocooning, une gangue de bien-être rare et précieuse. De même, les tissus typés montagne qu’il s’agisse des rideaux ou de la literie confèrent à la pièce son atmosphère chaleureuse, suscitant immédiatement l’envie de s’emmitoufler dans ces draps moelleux, de « sauter sur le lit King size ».

A ce décor, s’ajoutent comme des ponctuations quelques antiquités telles que les tables de chevet ou la table pour donner à cette chambre son aspect si singulier et unique. Le dressing a été conçu avec des armoires anciennes. « Ce sont même les portes des armoires qui ont déterminé la taille du dressing », souligne Maxime. Point d’orgue de la relaxation, baignoire et douches vous tendent les bras pour vous prélasser tandis que le plan où se situent les vasques rappelle l’idée d’un établi en vieux bois avec une pierre noire de Savoie.

Situé au-dessus du restaurant et accessible par un ascenseur, ce chalet bénéficie de plus d’un splendide panorama ensoleillé avec un balcon surplombant le village pour déguster une tisane à base d’herbes des montagnes ou tout simplement respirer un bol d’oxygène. Devant vos yeux, se dévoile le Cochet qui culmine à 2000 mètres d’altitude. Bienvenue à la Bouitte.

Share Button